Supervision et Analyse des pratiques professionnelles.

Manager une PME,  vrai challenge, des responsables

Plus que toutes les autres, les entreprises du secteur numérique, sont concernées, l’avènement du « Cloud », du « SaaS »,  du « big data », et de la « cyber sécurité », font que ce secteur est toujours en pleine croissance, car manager une Pme, est le vrai challenge des responsables.

Chaque année, l’IBET présente un indice de bienêtre au travail. En 2019, il est légèrement en baisse par rapport à 2018, soit une légère dégradation, par rapport à l’année précédente, si l’on s’en tient aux chiffres du site internet miroirsocial.com

Demotivation du personnel, risques pour l’entreprise

De nouveaux risques apparaissent, parfois dénommés par des mots savants comme le « techno stress » ou « hyper-connexion », qui sont plus ou moins des phénomènes d’addiction aux techniques du numérique, et à la constante volonté d’être toujours connectés.

20% des employés se déclarent totalement désengagés, sur la dernière étude du Gallup, ce qui aboutit au paradoxe de représenter pour les entreprises,  le coût colossal par salarié et par an de 14.580 €uros. Ce qui est monstrueux en termes de pertes.

Et c’est entre autres pour beaucoup de ces raisons que les PME ou entreprises de toutes tailles, doivent se motiver, et se trouver des solutions, pour mieux manager ses collaborateurs, et surtout pour mieux les « challenger » et les motiver.

Adimpletionum, les experts de la formation professionnelle

Clever Technologies à la pointe de la recherche a souhaité innover, et a fait appel à une jeune et prometteuse structure, dirigée par Belinda Infray (Diplômée de l’Université Paris-Dauphine) , ADIMPLETIONUM, pour motiver ses cadres,  ses employés et l’ensemble de ses collaborateurs en leur proposant une (réunion-stage) plénière en milieu professionnel (trois jours), animée entre autres, par des comédiens professionnels, et des experts du management.

Selon les dirigeants de Clever Technologies, il était important de se remettre en question, et de revoir au mieux, les méthodes et  les angles d’attaque, pour valoriser le patrimoine humain, que représente le personnel, et qui est somme toute, la grande et première  valeur d’une PME.

Aujourd’hui, après l’expérience (été-automne 2019), l’ensemble du personnel a pu exprimer, son vécu, et son ressenti, (en l’absence des dirigeants), c’est toujours plus facile de s’exprimer et de s’ouvrir aux autres, et d’expliquer entre autres les points forts et les points faibles.

C’est toujours plus facile de s’exprimer et de s’ouvrir aux autres, et d’expliquer entre autres les points forts et les points faibles, et surtout faire émerger les émulations collectives nécessaires, autour d’un éventuel projet pour une transformation positive de la PME en question.

Dit plus simplement, le rôle des dirigeants est de donner envie à son personnel, et c’est ce que nous avons tenté de faire, en faisant suggérer des éventuelles modifications ou changements dans le fonctionnement au quotidien,  si nécessaire.

QVT et ROI, les bienfaits pour la productivité au travail

Quand on investit, dans la QVT (qualité de vie au travail), les bienfaits pour la productivité sont immédiatement là. Selon les statistiques des experts, 86 % des pme observent, une nette amélioration de la productivité, après avoir mis en place des actions pour améliorer la Qualité de Vie au Travail.

Les TPE et les PME, ne doivent, ni ne peuvent se comparer aux grands comptes, néanmoins, elles peuvent tout de même accéder à de nombreuses possibilités pour améliorer la vie quotidienne de ses employés. Le but visé est d’améliorer la productivité, et d’obtenir le meilleur confort possible pour ses employés.

Plus d’information sur

Supervision et analyse des pratiques professionnelles.